LA VIE EN PLUS JOLIE, zèbre

A l’envers

Aussi loin que je me souvienne je me suis toujours sentie différente.

J’ai fait tant d’efforts pour rentrer dans le moule, pour être ce que je ne suis pas (un homme!).

Et puis j’ai compris.

Lâcher prise.

Etre ce que je suis, cultiver à fond ma singularité, mes visions. Voilà, mes visions semblent folles, illogiques, déraisonnables. Alors que la vraie folie c’est de se forcer à être ce qu’on est pas.

Ma force, ma richesse, mon trésor c’est d’être une femme.

Une femme intuitive qui aime créer. Tu me mets une graine minuscule dans la main et je vois les fleurs splendides de demain.

Quand on voit le possible à l’intérieur de soi, il se met à exister, même minuscule. Ce minuscule est précieux et fragile, il lui faut de l’amour, de la douceur et du temps pour grandir. Comme les enfants, en fait.

Tous les projets ont d’abord été rêvés, avant de devenir, en leur temps, réalité.

Le ressentir si fort dans mes tripes et alors là les coïncidences de conte de fées arrivent dans tous les sens. Les rencontres, les messages, les signes. Plus je suis mon intuition plus tout s’éclaire.

Merci à toutes les lumières qui m’ont menées jusque là, jusqu’à moi.

Je ne laisserai plus la place aux doutes, aux briseurs de rêves qui font mâles. Je me promets de m’écouter et de me faire confiance.

Je sais que je ne sais rien et que j’ai tout à apprendre.

Et qu’il faut parfois un petit temps pour que les autres voient ce que je sais déjà, à l’intérieur de moi. Il n’y a pas à convaincre, rien à gagner ou à perdre, oser, simplement oser être qui l’on est.

IMG_20170124_193826_276.jpg