AU JARDIN, LYON, MAISON DU BONHEUR

Comme un goût de vacances

Les enfants n’avaient pas école vendredi.

Nous avions donc quatre jours et demi, et pas de programme précis, si ce n’est celui de passer du bon temps.

Mercredi et jeudi nous sommes restés à la maison, pour bidouiller, dessiner tous les trois côte à côte et découvrir le super sand. Gros succès, la petite (4 ans) ne voulait plus s’arrêter!

 

mandala
land art
20170526_122649
Parc de la tête d’or

Vendredi nous avons pic niqué tous les trois au parc de la tête d’or, à l’ombre d’un arbre remarquable et confectionné un mandala avec des pommes de pin et des pétales de roses, trouvés par terre, en abondance, du côté de la roseraie.

On a marché, beaucoup, avant de rejoindre Mister B, après le service. Les enfants ont un bon rythme maintenant.

Et puis ce weekend, la maison s’est remplie de cousins, de rires, d’odeur de crème solaire. Les sandalettes se sont alignées le long de la piscine, et enfin le moment de la première baignade, tant attendue, est arrivé.

On a sorti la grande table pliante qui sent encore le pin, j’ai préparé des salades colorées, du houmous, et l’on s’est régalé de merguez, accompagnées d’un verre vin blanc bien frais.

Les salades de fruits partagées à l’heure du goûter et les sorbets ont mis tout le monde d’accord.

Nous étions si bien, qu’on a oublié les pseudo impératifs pour prolonger le moment en famille. A la place, on douché les enfants deux par deux, préparé des mojitos avec la menthe du jardin, à l’heure de l’apéro, improvisé des pizzas avec ce qu’il y avait dans le frigo.

Nous avons repousser, un peu, l’heure du coucher pour offrir la possibilité aux enfants de jouer encore dans le jardin, après le dîner. On se sentait libre, comme en vacances. La vie dans cette maison est si douce.

muffin
bonne fête maman

Et puis dimanche, la fête des mères. Les jolis cadeaux, préparés avec tant de soin, le plateau du petit dej dressé en secret par mon Grand bonheur, le poème qui m’a fait verser ma larme de joie à 9h du matin et le muffin avec une rose en pâte à sucre.

Rien de foufou, juste nous et des mots doux distillés tout au long de la journée.

Et l’envie de revenir consigner ici ces instants sacrés.

LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #3

Que de belles rencontres et de jolies synchronicités.

Allez, zou 10 petites choses qui font chaud au coeur

20170205_115141.jpg

1/ Le sublime magazine Respire et le mimosa. Le duo parfait offert par mon amoureux.

20170204_172107

2/ Mon cadeau d’anniversaire honoré avec joie.

La petite balade au soleil couchant, le dîner en amoureux, la nuit et le petit dej juste lui et moi.

J’ai adoré ce cadeau d’anniversaire génial. Cerise sur le gâteau, ceux qui m’ont offert le coffret wonderbox, veillaient sur les enfants et nous ont invité à déjeuner le dimanche midi. Merci les amis!

20170207_124206.jpg

3/ Découvrir les grandes serres du parc et les camélias en fleurs.

20170128_150717

4/ La visite guidée et gratuite de l’opéra de Lyon. Un moment privilégié qui donne archi envie d’assister à une représentation.

5/A la sortie de l’opéra, après un moment pour revenir à la réalité , dans une toute autre ambiance,  je me suis laissée emporter par la joyeuse troupe « bouge tes pieds ». Des tambourins, des troubadours modernes, et beaucoup de bonne humeur.

6/ Mon amie V.  qui m’appelle pour proposer des places pour le match de rugby. Moi j’aime les fleurs, les balades, l’opéra, les sacs et les chaussures, je suis une femme dans toute sa splendeur. Mon mari, son truc c’est le rugby. Chacun ses joies et j’étais ravie pour lui.

20170129_205635

7/ Dimanche soir. Une fois les enfants couchés, dîner à deux d’un risotto à la truffe avec le Vosne Romanée qui va bien pour l’accompagner.

8/ Les inscriptions pour le centre aéré, pour les vacances de février. Et la dame qui me demande à quelle date y vont les enfants parce que les copains d’école ont envie de s’y inscrire en même temps.

9/ Ecrire, coller, découper, peindre.

10/ Les belles rencontres et la force de la sororité qui me touche si fort.

La gentillesse des femmes autour de moi. Une maîtresse d’une autre classe, qui fait des tresses de princesse à ma fille, une autre qui m’invite pour le thé m’ouvre sa maison, son cœur et me reçois comme une reine, alors qu’elle me connaît si peu, ou alors si bien déjà…

LA VIE EN PLUS JOLIE

L’homme bison blanc

Si je suis une rêveuse, une allumée, mon homme est on ne peut plus raisonné.

Ideal en matière de complémentarité.

C’est mon baromètre, celui qui me dit, non là c’est pas possible, c’est de la folie, c’est trop tôt.

Il me protège, voit les obstacles, les nomme et les quantifie, me sécurise et je trouve alors les solutions.

Depuis 10 ans, je fais des soins Reiki. D’abord pour moi, puis pour qui veut.

Evidemment, l’invisible ce n’est pas son truc, alors, par amour il me laisse faire sans y croire.

Moi je vois ce que je crois et lui croit ce qu’il voit.

Et puis, je n’ai plus cherché à convaincre ou proposer.

Il s’est mis à demander les soins.

En plus du soin classique, j’ai eu beaucoup d’images.

Des visions sublimes, dont celle de l’homme bison blanc.

J’avais entendu parlé de l’histoire chamanique sacrée de la femme bison blanc.

Je n’ai rien trouvé sur l’homme bison blanc.

Parce qu’il arrive après la femme.

D’abord il y le rêve et l’intuition, l’invisible, la force de création, après arrive l’action, le concret, le visible.

L’homme bison blanc c’est le masculin sacré, celui qui marche son chemin, celui qui n’est plus caché, secret.

Celui qui diffuse, qui montre au monde, qui explique l’inexplicable, qui reconnaît.

Celui qui rend possible les larmes de joie.

Celui qui protège et brille pour que le paradis incarné puisse exister.

Celui qui accepte de ne pas comprendre, de ne pas savoir, celui accepte comme une réalité, l’impossible, créé par sa femme.

Celui qui croit enfin à une autre réalité parce qu’il a la chance de l’expérimenter.

De voir qui elle est, de voir l’humanité et d’y croire, de lui donner toute sa confiance, pour une nouvelle danse qu’elle a inventée en secret et pour qu’elle puisse créer en toute sécurité, avec tous les moyens même s’il n’y comprend rien.

Mon homme m’a souvent dit que je ne pensais pas comme 95% des gens (belle analyse!)  il raisonne et rationalise tout mais n’a jamais, jamais, su me dire pourquoi il m’aime.

Depuis toutes ces années, il me dit toujours, je t’aime, c’est tout.

Voilà l’homme bison blanc. Et si on retourne une seule lettre bisou et bison c’est pareil. Alors bisons nous 😉

20160704_073821.jpg

 

LA VIE EN PLUS JOLIE, LISTE DE MES ENVIES

Bye bye 2016

20160624_192749En 2016, j’ai ressenti une profonde gratitude.

Si j’ai connu mon lot de difficultés et de challenges, j’ai allégé mon quotidien (merci Marie Kondo), je me suis délestée de contraintes et d’objets pour focaliser mon regard sur le joli dans ma vie.

Ce dont je souhaite me souvenir de cette belle année:

*Découvrir le plaisir de se lever de bonheur  avec le fameux miracle morning et les innombrables balades au parc de la Tête d’Or

* Oser suivre la voie du cœur, la petite voix de l’intuition. Faire les choses à l’envers de la logique, avec fluidité en se laissant guider par les synchronicités.

* Suivre un cycle Chamanique de méditations guidées au tambour. Un beau RDV mensuel Lunes et Sagesse

* Obtenir le permis de conduire à Lyon

* Time for love au quotidien ici et là…  Pâques en Savoie, la découverte du Lubéron et de ses villages tous plus mignons les uns que les autres, le weekend avec les copines dans le Jura,

Les chouettes expériences, les weekends en amoureux en Bourgogne: à Saint Amour et à Dijon. Puis pour finir l’année les quelques jours à deux à Paris et le Dîner chez à l’Arpège  dont nous rêvions (et qui était dans nos vœux pour 2016).

* La créativité: les cadeaux DIY pour chaque occasion, le calendrier de l’avent, les prétextes qu’on saisit pour donner à chaque jour un air de fête.

* l’anniversaire surprise

* L’emménagement dans la maison, le premier bbq en bonne compagnie (et avec 50 cartons non déballés dans la maison) , le premier feu de cheminée, les mains dans la terre du jardin, les premières graines semées, les oiseaux qu’on ne se lasse pas d’observer.

* la nouvelle école des enfants, à taille humaine, avec des enseignantes extra-ordinaires et les rencontres sympathiques.

* Les enfants qui grandissent, dorment, jouent, rient, apprennent si vite.

Les premiers mots lus un mercredi après midi par Grand bonheur (5 ans) et le prénom de Jolie douceur (3 ans 1/2) tracé de ses petites mains hier sur la serviette de sa gaufre.

* Les relations de travail transformées en amitiés.

* La rencontre (enfin!) avec l’adorable et pétillante Mme Bien-aimés

* Les livres lus, plusieurs chaque mois (cela mériterait un billet!), les expos au MAC, Yoko Ono et Wall Drawings qui m’ont inspiré et nourri.

* Le premier Noël chez nous, la jolie table bleue et le défi lancé: « dit une qualité que tu apprécies à celui qui est assis à ta droite ». Tout le monde s’est pris au jeu et avait envie de développer un peu, une qualité ce n’était pas assez 😉

img_20161215_11342220160503_064400img_20161130_145314

 

FLOWERS FOR LIFE LOVERS, LA VIE EN PLUS JOLIE

2016 Best of Parc de la tête d’or

En 2016, j’ai souvent été au parc de la tête d’or, puisque j’avais la chance d’habiter tout près de ce lieu magique.

le matin, rien de tel que de voir toute cette beauté pour s’emplir de gratitude.

Mais ça marche aussi l’après midi pour se ressourcer!

J’ai pris des tonnes de photos, en voici quelques unes, pour le plaisir des yeux.

Passez un Joyeux Noël

 

20160723_08043820160720_07304320160526_07064020160526_07000620160503_06440020160604_08383620160614_16281020160725_07405920160627_07012020160628_07320120160629_07234520160629_07430720160724_08562320160518_06555020160417_17220720160525_07054320160526_07161520160513_15581520160620_071933 (1).jpg20160419_065022