ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Etats d’esprit du lundi #14

Jour: Lundi 4 juin 2018 – Heure 18h05

Fatigue: oui, comme souvent après le weekend!

Humeur: amoureuse

Condition physique: beaucoup de marche, un peu de piscine et des petites courbatures post rééducation abdominale

Food: fraises & chantilly

Kids: les grands sont au taquet pour le fameux mois de Juin avec son programme festif, le petit m’offre des nuits d’un trait

Love: a booké le baby sitter et réservé un restau au cadre enchanteur. Les choses sérieuses reprennent 😉

Sorties: Expo Le Carnaval des animaux au parc de la tête d’or et sublime parc des oiseaux à Villars les Dombes qui a plu à toute la famille

Amies: prennent leur envol vers de nouveaux projets

Envies: de me célébrer, d’une jupe longue blanche, de faire sécher des fleurs comestibles (pour des salades), d’installer un 2e carré potager (on est 5 maintenant!), de faire la fête, d’écouter de la musique live, d’écrire, que tout soit propre, de célébrer la nouvelle lune qui arrive.

Culture: cf sorties

Courses: faîtes ce matin

Zic: Ce morceau

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

20180610_130117.jpg

ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Etats d’esprit du lundi #13

Jour: lundi 28 mai 2018 – Heure: 12h

Fatigue: ça va, les nuits sont bonnes et le réveil tétée bien géré

Humeur: Excellente

Condition physique: je rentre dans un short d’avant la grossesse, ça booste le moral!

Food: tagliatelles

kids: Nous passons de chouette moments ensemble. Balade, créativité, jeux. Et le petit morceaux souri à tout va, bonheur!

Amitiés: m’envoient plein de cadeaux.

Love: prends le relais dès qu’il est là. Je connais ma chance de vivre aux côté d’un homme si généreux et dévoué.

Sorties: des balades dans la nature

Courses: On consomme moins, on utilise ce qu’on a .

Culture: quelques videos avec des méditations guidées sur YouTube, ça compte?

Envie: d’envoyer les derniers faire part de naissance, de rempoter la lavande reçue pour la fête des mères, de me baigner, de pic niquer au bord de l’eau, de découvrir les cascades de l’Ain, d’inviter des amis et d’ouvrir officiellement la saison des bbq, de me délester de quelques kilos, de commencer le défi des 100 jours version magie

Zic: Ce morceau que les enfants adorent et qui ouvre le cœur.

Bonne semaine!

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

20180419_065943.jpg

ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Les états d’esprit du lundi #11

Jour: Lundi 23 avril 2018- Heure 16h37

Fatigue: commence à s’installer

Humeur/ Etat d’esprit: en dents de scie, variable en fonction des heures de sommeil

Condition physique: je débute ma remise en forme post natale

Food: pain et fromage (oui ça paradoxale avec le point précédent, mais cohérent avec l’humeur du jour)

Culture: Respire magazine, quelques pages lues par çi par là

Love: bientôt en vacances, ouf

Amitiés: les appels qui arrivent à point nommé pour papoter du profond et du futile, de la vie quoi. Ca booste et aide à garder en mémoire la chance qu’on a de vivre tous ces jolis moments en famille au quotidien

Kids: ont passé leur temps à jouer dehors et sont ravis d’avoir ressorti short, robes, casquettes et chapeau. Le tout petit dort se plaît dans le manduca ou en balade (et dort la nuit, ouf!)

Courses: A faire!

Sorties: plusieurs sorties à Lyon j’ai adoré retrouvé mon bien aimé parc de la tête d’or et je me suis régalée de sushis.

Envie: de porter une jupe longue et fluide en coton et dentelle et d’une robe brodée de type mexicaine, de faire mille petites choses, de passer du temps avec mon amoureux, de faire la sieste l’après midi

Zic: Fools garden à la radio ce matin

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

20180419_140145

 

ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Les états d’esprit du lundi #10

20180414_162530.jpg

Jour: Lundi 16 avril 2018 – Heure 10h01

Fatigue: présente! le weekend avec les enfants n’a pas été de tout repos

Humeur: Excellente: une semaine ensoleillée s’annonce

Food: un smoothie banane lait de noisettes au petit dej

Condition physique: le dos en vrac. Un RDV post partum chez l’osteo s’impose

Esprit: Très créatif! Des photos, des petits plats colorés, des collages

Culture: J’ai lu et aimé Ame de sorcière d’Odile Chabrillac dans lequel on se retrouve tellement, Flow et Inexploré. J’ai revu le Saint et quelques vidéos sur Inrees Tv

Kids: Pendant que je cajole le tout petit, les grands entament leur deuxième semaine au centre aéré. Ils adorent et font plein d’activités et de belles sorties.

Amitiés: de belles synchronicités

Love: une semaine de boulot pleine d’aléas

Sorties: une grande balade au parc de la tête d’or et une autre dans notre village. Que c’est bon de marcher et de prendre l’air!

Courses: cette semaine je me suis offert mes produits de beauté chouchous et j’ai pris le temps de me masser chaque jour. Mon corps a besoin d’amour!

Envie de: salades parsemées de fleurs comestibles, d’apéros en terrasse.

Zic: Ce titre Grand corps malade

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

10 PETITES CHOSES

10 Petites choses #10

Hop hop hop c’est parti: 10 choses qui font pétiller le quotidien

1/ Consigner encore et encore, chaque jour depuis janvier mes moments merveilleux, ceux qui rendent la vie jolie, comme le fait Camille. Ce prend deux minutes chaque soir et j’aime beaucoup les relire à la fin du mois et me prendre un bon shoot de gratitude.

2/ L’allaitement facile, évident, et ce lien lacté si doux

3/ Les violettes qui bordent la terrasse, les primevères à foison et les tulipes.

4/ Les moments passés avec ma mère à la maison avant et après la naissance du tout petit. Sa présence réconfortante et son aide précieuse pour notre famille désormais nombreuse.

5/ Avoir peu de temps pour moi mais du temps pour méditer chaque matin

6/ Manger exotique: un plat balinais, un byriani, une commande chez l’excellent chinois en bas de chez nous.

7/ Débuter le livre de Camille Sfez. Un bijou!

8/ Me balader à nouveau, renouer doucement avec mon corps

9/ Un mercredi entier en mode slow life avec les enfants

10/ Les lys blancs reçus pour Pâques qui embaument divinement la maison.

20180411_115934.jpg

 

maternité

Baby moon

Cinq semaines de baby mood, de baby moon.

Le temps s’est arrêté et les journées tourne beaucoup autour de lui.

J’aime observer les aînés avec leur petit frère, ils sont attentifs et d’une douceur extraordinaire.

Et Mister b avec nos enfants. C’est un père drôle, tendre, patient.

Observer l’amour qu’il leur porte – et l’amour des enfants pour leur père – me nourrit et enrichi notre relation, renforce notre couple.

Je suis émue de ressentir ces émotions, d’autant plus que nos début dans la parentalité n’ont pas été simple pour moi, pour notre couple.

Aujourd’hui la vie de famille nous renforce.

Peut etre que ce 3e est plus facile à vivre.

Une chose est sûre mon rapport à la maternité (m’)a changé.

Il y a six ans je trouvais certaines situations du quotidien avec un bébé contraignantes, stressantes. J’avais besoin de beaucoup d’espace personnel.

Aujourd’hui je vis cette aventure avec d’avantage de sérénité et de joie. Je me sens reliée à toutes les mères.

J’ai conscience de l’impermanence, je ne suis plus si pressée qu’il « fasse ses nuits », qu’il tète moins, qu’il grandisse, qu’il passe à l’étape suivante.

Je sais que cela viendra et que maintenant est doux, si doux, si parfait dans son imperfection, dans le joyeux bazar, dans l’improvisation des journées collés sérrés et des soirées en solo avec mes trois.

J’ai arreté de courir après l’après pour aimer tout de suite.

Je les osberve, mes trésors, ma famille, ma plus précieuse richesse. Je suis emplie de gratitude de vivre entourée de si belles âmes.

Finalement être mère de trois enfants me semble plus évident que lorsque je n’avais qu’un seul enfant, que je ne savais rien, que je n’étais pas aussi connectée à mon instinct et à mon ressenti.

Le tout petit a besoin de présence, qu’il aime encore tant se lover contre mon cœur, alors je le berce de tout mon amour et je m’impregne de son odeur de bébé. Je nous offre le temps de vivre ces moments là, pleinement, sans précipitation.

L’essentiel est là, ses quatre kilos et quelques près de moi.

20180411_112038.jpg

LA VIE EN PLUS JOLIE

Les états d’esprit du lundi #7

20170324_094314.jpg

Jour: Lundi 5 mars 2018 – heure: 10h10

Humeur: plutôt bonne

Condition physique: baleinesque

Esprit: Gratitude power

Food: des fruits, des fruits, des fruits

Culture: blogs, Happinez et Flow

Amitiés: de beaux projets qui se dessinent pour mes amies, j’aime!

Love: égal à lui même

Sorties: Un bon restau en amoureux samedi soir

Envies: d’accoucher. Il est temps, là. Envie de printemps aussi.

Kids: Jolie douceur fait des mini concerts sur mon ventre et Grand bonheur est plein d’amour et nous le dit

Courses: Des roses pour la fête des grands mères

Zic: Eivor Palsdottir

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

10 PETITES CHOSES, LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #9

20170201_081631.jpg

10 Petites choses, pour garder une trace de janvier, qui touche à sa fin.

1/ Les journées ensoleillées. C’est fou, mais lorsque le soleil inonde la maison tout semble plus beau, plus doux et l’enthousiasme est décuplé.

2/ Masser les enfants après la douche. Un rituel rapide mis en place depuis septembre qui nous permet de nous reconnecter après nos journées respectives. J’adore ce moment!

3/ Les infusions au Thé blanc Les jardins de Gaïa

4/ Lister ce que j’ai envie d’ajouter au jardin: bleuets, capucines et autres fleurs comestibles et regarder de plus près le site de la ferme Ste Marthe.

5/ Continuer à épurer, notamment la cuisine où j’ai envie de plans de travail nets avec le Kitchenaid, le Thermomix, une corbeille de fruits et basta! Marie Kondo, me revoilà!

6/ Après la douche et avant le dîner, s’installer tous les trois au salon avec les enfants. Chacun avec son bouquin 🙂

7/ Ecrire chaque jour quelques mots de mon janvier heureux, dans mon bujo. Voilà mon rituel de gratitude pour 2018.

8/ Les repas ultra sains, diabète gestationnel oblige. Voir le verre à moitié plein, mon poids rester stable, je me régale de salades et autres plats simples, je n’ai plus envie de sucre (une bonne pizza, et des sushis par contre…)

9/ Ressentir le besoin de me bouger, faire des balades. Marcher doucement, marcher quand même!

10/ Les crocus et les primevères au jardin, signe que le printemps n’est plus si loin.

LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #8

Le mois de Novembre ne fait pas l’unanimité.

Il est empreint d’ambivalence et je l’aime comme ça, avec ses nuances, ses températures fraîches et sa grisaille.

Il invite au Hygge, non? Oui je sais en 2017 on parle du lagom et alors, l’un n’empêche pas l’autre 😉

Sans transition 10 little things qui mettent du baume au cœur.

20171108_135513

1/ J’ai lu d’un trait La Tente rouge, le best seller d’Anita Diamant. Un livre riche qui aborde la sororité, la naissance, la vie, la mort, l’Amour, les liens humains et subtils. Je vous le recommande chaudement!

2/ La joie de mon grand en découvrant ses cadeaux le matin de ses six ans. Ce qui lui a le + plu? La pile de J’aime lire (trouvés en vide grenier)

3/ Les infusions de Tulsi.

4/ Ma gourmandise du moment pour le goûter: une banane avec du lait de noisette et une cuillère de purée de cacahouète. Divin!

5/ Prendre des bains en début d’après midi, avec un sel de bain home made à base de sel d’Epsom et de poudre de rose. M’endormir 30 minutes dans l’eau bien chaude.

6/ Me masser chaque soir avec une huile concoctée par mes soins.

7/ Le premier feu de cheminée, magique!

8/ Et la soirée à tricoter, au coin du feu tout en regardant un film lovée sous un plaid moelleux.

9/ Finir une écharpe toute douce en tricot et la mettre dans ma hotte de Noël

10/ Préparer des élixirs et les offrir à mes amies, mes sœurs de cœur qui composent le cercle de femmes du Conseil des anciennes 13 lunes. L’émotion pour elles et la mienne par résonnance.

 

LA VIE EN PLUS JOLIE

Se focaliser sur le beau

Les blogs, les réseaux sociaux donnent parfois l’impression d’un décalage avec « la vraie vie », le quotidien, le linge à laver, le frigo à remplir, les cheveux de travioles, les enfants qui se chamaillent… bref vous voyez le topo?

A certaines périodes on peut se sentir un peu « looser » face à cet angle de vue. Se dire qu’on rate un truc, puisque chez nous ça ne se passe pas toujours comme dans un catalogue.

Choisir, décider de voir le verre à moitié plein, de focaliser sur le joli, sur ce qui fait du bien est une philosophie.

Il ne s’agit pas de déni, on a le droit de dire qu’on en a marre, qu’on est fatigué(e), on a le droit d’avoir envie de plus d’équité, de se délester du poids de la charge mentale. Oui biensûr. On a le droit de se sentir dépassé(e), d’avoir besoin de soutien.

Et c’est tout à fait honorable d’accepter (de montrer) sa vulnérabilité. C’est une force. On est humain, avec nos fragilités, nos limites, nos imperfections. Tous.

Ceux qui « ont tout » connaissent aussi des challenges et des difficultés.

Au delà de ça, c’est un choix d’être optimiste, de se focaliser sur le kiff, sur ce qui est beau, ces petits moments qui font du bien, qui nourrissent et inspirent.

C’est un choix qui tire vers le haut que de se réjouir de ce qu’on a déjà, de se réjouir pour les autres autour de nous. C’est sain de ressentir de l’envie (qui est bien différente de la jalousie). L’envie offre l’impulsion joyeuse de la création, des projets.

C’est ainsi que je me connecte à la gratitude et que j’amplifie ma joie, que je la rayonne et la multiplie.

20160417_172308