KIDS

4 ans

Ah les quatre ans!

4 ans d’amour, de créativité sans borne. Quatre ans d’amour pour la terre, la nature.

A quatre ans tu as un sens profond de la famille. « Petite fourmi, tu es perdue? Oh où es ta famille?! »

A quatre ans tu rentres de l’école et tu ressors les crayons, les feutres, les ciseaux, la colle (ah la colle!) et tu prépares des ateliers imaginaires, où tu nommes tes copains d’école et tu reprends les mêmes intonations que ta maîtresse.

A quatre ans tu dessines des cœurs en masse, tu les découpes et tu les offres.

A quatre ans tu avais hâte d’aller au centre aéré. Le jour même tu as demandé: « j’ai 4 ans, je peux y aller demain alors? »

A quatre ans tu fais une fixette sur les soirées pyjamas que tu as envie d’organiser avec tes copines.

Pour tes quatre ans on a invité ta cousine et elle a dormi à la maison. La voilà ta soirée pyjama.

A quatre ans tu dépiotes encore ton pain, tu laisses « la peau » (la croûte)

A quatre ans tu aimes toujours le fromage qui sent et qui goûte fort.

A quatre ans impossible de te faire goûter un petit pois.

A quatre ans tu ouvres le frigo au moment du dessert en disant « c’est moi qui choisit ».

A quatre ans tu adores débarrasser la table, remplir le lave vaisselle.

A quatre ans tu ne veux pas prendre de douche mais tu adores mettre un maillot pour prendre ton bain (ou pas)

A quatre ans tu n’aimes pas que l’on te coiffe à la maison et à l’école tu demandes des tresses de princesse et tu te laisses faire avec une patience infinie.

A quatre ans tu as chaque jour des bonhommes qui sourient car tu ranges à l’école et ta chambre est proportionnellement en bordel.

A quatre ans tu veux tout faire seule, décider, et il faut trouver des astuces et des repères concrets pour que tu acceptes les routines du quotidien.

A quatre ans tu adores jouer seule ou avec ton frère.

A quatre ans tu fais parfois des colères grosses comme la terre, et il faut attendre que l’orage passe et que le soleil revienne.

A quatre ans tu adores les « baillettes »

A quatre ans tu aimes lire et tu voudrais un livre neuf chaque jour.

A quatre ans tu suces encore ton pouces et tu aimes fort ton doudou.

A quatre ans tu as compris que la nuit c’est toi qui remet ta couverture toute seule.

A quatre ans tu sais que c’est chacun sa chambre et qu’on est heureux de se retrouver le matin.

A quatre ans tu aimes jouer à Yakari avec papa et jardiner avec moi

A quatre ans, tu joues avec nous à Bazar bizarre et au scrabble junior tu as vite compris les règles.

A quatre ans tu me dis parfois « tu es la pire maman » et ensuite « tu veux même pas me pardonner la première! ».

A quatre ans tu es libre, insouciante et heureuse. Tu ne te soucies pas de l’approbation fashion.

A quatre ans tu m’aimes comme la planète violette et comme toutes les étoiles qui brillent.

Et moi aussi, je t’aime jusqu’à l’infini

20170212_155951

 

 

LA VIE EN PLUS JOLIE

Elle m’a appris

Elle m’a appris plein de comptines pour enfants et de chansons pour les vieux

Elle m’a appris l’alphabet et les tables de multiplications en chantant

Elle m’a appris la gentillesse en étant l’exemple vivant

Elle m’a appris la valeur des petits objets confectionnés amour

Elle m’a appris le plaisir d’offrir

Elle m’a appris la patience et la douceur

Elle m’a appris l’importance de ranger et de s’organiser

Elle m’a appris à faire une sauce vinaigrette

Elle m’a appris le goût incomparable des haricots verts frais

Elle m’a appris à cuisiner des produits frais

Elle m’a appris qu’il faut avoir chaud aux pieds, sinon on a froid partout

Elle m’a appris à dire merci, parce que ça fait plaisir

Elle m’a appris que la curiosité peut être une qualité

Elle m’a appris que s’il pleut à la saint Médard il pleuvra quarante jours plus tard

Elle m’a appris que ce qu’il faut savoir se trouve dans l’almanach du père benoît

Elle m’a appris qu’une maison fleurie est une maison joyeuse

Elle m’a appris à pardonner

Elle m’a appris la valeur de l’effort et le plaisir du travail accompli

Elle m’a appris qu’on peut apprendre à tout âge, qu’il n’est jamais trop tard

Elle m’a appris à écouter

Elle m’a appris à répéter

Elle m’a appris à persévérer

Elle m’a appris tant de petits trucs qui ne veulent rien dire pour vous, mais tellement pour moi

Elle m’a appris tant de façons d’aimer, de m’aimer, d’aimer la vie.

Mamie…

20160720_072944.jpg