LA VIE EN PLUS JOLIE

Hello 2019

J’aime bien cette période juste après les Fêtes où l’effervescence laisse place à l’élan de la nouveauté, où les bilans précèdent les vœux et les intentions pour l’année toute neuve.

Pour 2019, qui s’annonce riche, pleine de transformations, je nous souhaite de la joie, de l’Amour, de la magie.

Je nous souhaite la paix au sein de nos foyers, de nos familles, car c’est là que tout commence.

Je nous souhaite l’audace de briller, de pétiller, d’être qui nous sommes vraiment, d’explorer de nouvelles facettes de nous mêmes.

Je nous souhaite de rire aux éclats, de serrer fort ceux qu’on aime, d’accueillir le bonheur qui nous est offert.

Je nous souhaite l’énergie pour créer et réaliser nos rêves.

Je nous souhaite de lire des livres inspirants, de nous sentir vivants, de vibrer, de danser, faire l’amour, boire du bon vin.

Je nous souhaite d’être heureux, de nous célébrer, de nous aimer nous même encore plus fort.

Je nous souhaite de célébrer le fait d’être ici et d’honorer ce chemin de beauté qui nous est offert et qui s’appelle Présent.

PS: Inspirée par Cécile je me suis offert un temps, pour noter mon bilan de 2018 dans mon bujo. C’était libérateur!

Si ça vous inspire voilà les quatre questions proposées par Cécile sur son Instagram

Qu’est ce qui a été difficile?

Qu’est ce qui a été beau?

Quelles étaient les grandes prises de consciences et décisions?

En 2019 que veux tu sentir?

LA VIE EN PLUS JOLIE

La fin de l’automne

Quelques feelings du moment, comme ça vient…

Cette première moitié de décembre a été assez remuante. Je sors d’une période de grand tri dans la maison.

Bilan: on utilise peut être des couches lavables mais nous sommes encore loin du zéro déchet.

Cette période est propice à la prise de conscience (le premier pas) et le congé parental incite à revoir notre façon de consommer en profondeur.

On achète quand c’est nécessaire… et ça ne l’est pas aussi souvent que je le pensais.

Certains jours je me sens découragée par l’ampleur de la tâche au quotidien…

Je connais bien cette sensation de perdre pieds, c’est signe que j’ai besoin de dormir plus et de revoir mon alimentation (coucou les graines germées, les amandes, les jus).

Après une nuit de huit heures d’un trait, quelques jours après le début de ma cure de gelée royale je sens ma joie revenir, mon entousiasme et ma motivation avec. Ouf!

J’ai créé mon cadran lunaire et cet outil aide à visualiser et accepter les phases up and down selon les périodes du cycle féminin. J’avais envie de le faire depuis longtemps et Bambichoses m’en a donné l’impulsion.

Noël se prépare. Comme chaque année je ne suis pas dedans, même si nous faisons de nombreuses activités sur le thème avec les enfants.

Je sais que je me sentirai dans l’ambiance quand Mister B. et les kids seront en vacances.

Vendredi c’est le solstice d’hiver. J’aime célébrer les saisons. J’ai déposé sur mon autel, des roses séchées, au fil des bouquets reçus tout au long de l’automne. Je les offrirai au jardin pour célébrer l’hiver.

En parlant de rose, il y a cette unique rose en fleur, ce cadeau du jardin, qui me rappelle combien la vie est pleine de surprise.

La joie et le bonheur peuvent se nicher au creux de l’ordinaire quand on sait voir la magie de ce que la vie a de beau à nous offrir.

Ce mercredi nous avons préparé des boules de graines pour les oiseaux et nous en offrirons aux instit’, ça change un peu…. mais chut!


KIDS, LA VIE EN PLUS JOLIE

Cadeaux des sept ans

Chaque année nous célébrons abondamment l’anniversaire de Grand bonheur.

Entre nous le jour J, avec un gâteau à partager en classe, autour d’un repas en famille avec les grands parents le dimanche qui suit et une fête avec les copains.

Nous n’achetons pas de jouets pendant l’année et en novembre le renouvellement et l’actualisation sont chaque année bienvenus.

Pour ses sept ans il a eu

  • Carcassonne: testé et adoré par toute la famille
  • Cluedo: testé et adoré (Jolie douceur joue en équipe car elle ne sait pas encore bien lire)
  • iotobo mandala zen (jeu français, qui favorise la créativité, mon coup de cœur!)
  • ballon de foot et gants: simple et efficace
  • deux lego technic
  • des cartes pokemon
  • un nerf offert par un copain. le genre de cadeau que ses parents ne lui offrirons jamais mais qui rencontre un certain succès. hum
  • une toupie pour compléter la collection
  • perplexus: encore un peu difficile, on verra courant 2019
  • livres : Petit nicolas, bd, tous dehors en forêt (avec plein d’activités à réaliser)
  • Magazines: salamandre junior, abonnement au Petit Léonard (dans la continuité de Olalar)
  • une boussole (il rêve d’un équipement d’aventurier…la suite arrive pour Noël)
  • déguisement
  • un nouveau bureau et une lampe de bureau, parce qu’il est en CE2, ça devient sérieux!
  • l’après midi dans une structure adaptée pour jouer au foot et fêter son anniversaire avec 10 copains (je considère ça comme un beau cadeau!)

LA VIE EN PLUS JOLIE

Celle qui part et celui qui vient

Il y a celle qui va partir, dans quelques jours, quelques semaines, quelques mois peut être.

Il y a celui qui arrive, dans quelques jours, quelques semaines tout au plus.

Trois générations entre eux…

Auront ils le temps de se rencontrer ? D’échanger des regards, de se transmettre un je ne sais quoi, au delà des mots.

Il y aura son dernier sourire à elle et son premier cri à lui.

Et puis nos émotions…la tristesse infinie pour celle qui s’en va et la joie immense pour celui qui vient.

Il y aura la distance que l’on prend parce qu’on n’a pas envie de se déchirer, de s’abaisser, de rentrer dans le jeu de la mesquinerie de ceux qui souffrent tant qu’ils ne savent pas faire autrement que de se raccrocher à l’illusoire.

Il y aura les rapprochements suscités par le miracle de la naissance, la délicatesse, l’amour des proches et les liens qui se resserrent.

Il y aura le chassé croisé de faire part.

La mélancolie mêlée à l’envie d’aller de l’avant parce que la vie c’est maintenant et que demain, ah demain on ne sait pas s’il y en aura un.

Alors on va pleurer, laisser couler le chagrin inévitable .

Et prendre le temps de célébrer le quotidien encore plus fort.

Faire des dessins un peu plus colorés, préparer les plats préférés, dire ok pour la pâte à modeler – tant pis pour le ménage qui vient d’être fait – monter le son et danser, se dire je t’aime de multiples façons, continuer à faire toutes ces choses minuscules qui ne servent à rien, mais qui font le sel de la vie et qui nous relient à ceux qu’on aime.

On va faire l’amour, des projets, rêver en grand et oser, oui oser encore pour ne pas passer à côté de nos rêves.

On va s’aimer à la mort, à la vie.

Et se souvenir que tout est éphémère, qu’il n’y a rien d’autre à vivre que l’instant.

20170207_123747.jpg