LA VIE EN PLUS JOLIE, LISTE DE MES ENVIES

Bye bye 2016

20160624_192749En 2016, j’ai ressenti une profonde gratitude.

Si j’ai connu mon lot de difficultés et de challenges, j’ai allégé mon quotidien (merci Marie Kondo), je me suis délestée de contraintes et d’objets pour focaliser mon regard sur le joli dans ma vie.

Ce dont je souhaite me souvenir de cette belle année:

*Découvrir le plaisir de se lever de bonheur  avec le fameux miracle morning et les innombrables balades au parc de la Tête d’Or

* Oser suivre la voie du cœur, la petite voix de l’intuition. Faire les choses à l’envers de la logique, avec fluidité en se laissant guider par les synchronicités.

* Suivre un cycle Chamanique de méditations guidées au tambour. Un beau RDV mensuel Lunes et Sagesse

* Obtenir le permis de conduire à Lyon

* Time for love au quotidien ici et là…  Pâques en Savoie, la découverte du Lubéron et de ses villages tous plus mignons les uns que les autres, le weekend avec les copines dans le Jura,

Les chouettes expériences, les weekends en amoureux en Bourgogne: à Saint Amour et à Dijon. Puis pour finir l’année les quelques jours à deux à Paris et le Dîner chez à l’Arpège  dont nous rêvions (et qui était dans nos vœux pour 2016).

* La créativité: les cadeaux DIY pour chaque occasion, le calendrier de l’avent, les prétextes qu’on saisit pour donner à chaque jour un air de fête.

* l’anniversaire surprise

* L’emménagement dans la maison, le premier bbq en bonne compagnie (et avec 50 cartons non déballés dans la maison) , le premier feu de cheminée, les mains dans la terre du jardin, les premières graines semées, les oiseaux qu’on ne se lasse pas d’observer.

* la nouvelle école des enfants, à taille humaine, avec des enseignantes extra-ordinaires et les rencontres sympathiques.

* Les enfants qui grandissent, dorment, jouent, rient, apprennent si vite.

Les premiers mots lus un mercredi après midi par Grand bonheur (5 ans) et le prénom de Jolie douceur (3 ans 1/2) tracé de ses petites mains hier sur la serviette de sa gaufre.

* Les relations de travail transformées en amitiés.

* La rencontre (enfin!) avec l’adorable et pétillante Mme Bien-aimés

* Les livres lus, plusieurs chaque mois (cela mériterait un billet!), les expos au MAC, Yoko Ono et Wall Drawings qui m’ont inspiré et nourri.

* Le premier Noël chez nous, la jolie table bleue et le défi lancé: « dit une qualité que tu apprécies à celui qui est assis à ta droite ». Tout le monde s’est pris au jeu et avait envie de développer un peu, une qualité ce n’était pas assez 😉

img_20161215_11342220160503_064400img_20161130_145314

 

cuisine du bonheur, FLOWERS FOR LIFE LOVERS

2016 best of #hôtels & restaurants

2016 a été belle.

Je pensais regrouper en un seul article une sélection du meilleur de 2016 mais on va plutôt procéder par thème puisque du kif il en a eu. Beaucoup.

Hôtels & restaurants

* Auberge du Paradis, Saint Amour Belle vue (réservation ici). Mon coup de cœur de l’année! La bibliothèque où l’on passe des heures, le dîner exquis, la beauté du lieu, la gentillesse et la simplicité du Chef, l’ambiance Lune de Miel et le petit déjeuner à tomber. Une envie? Y retourner.

20160515_063403
Le soleil se lève Saint Amour Bellevue Auberge du Paradis

 

20160514_155438
Bain et bouquins

 

20160514_210017
Dîner à l’auberge du Paradis

 

* Hostellerie du Chapeau Rouge. Restaurant William Fréchot, Dijon

Mention spéciale pour le plat de calamar farci que je n’aurai probablement pas osé choisir et que j’ai adoré

20161029_210535
Calamar farci aux tripes, William Frachot

 

img_20161029_234734
dessert autour du Cassis, William Frachot

 

* Rôtisserie du Chambertin, Gevrey Chambertin (infos ici)

La surprise terroir!

20161029_131305

20161029_133721.jpg

* Nuit en Roulotte, Ecully

Une expérience insolite tout près de Lyon

20160522_081808

20160522_093029 (1).jpg

20160522_081801-1

B&B Da Nono Pacco, Casarza Ligure, Italie

La halte au calme sur le retour des vacances. En pleine nature, à 10 km environ de la mer.

20160811_071201-1

20160810_194151
La vue du B&B

20160810_19370520160811_062852-1

Restaurant Chez Marguerite, Oingt

Le Bar restau chaleureux, (et kid friendly) sans prétention, simple et bon. Pour prendre des forces avant d’aller se balader dans le village en Pierres dorées

20160515_140147

20160515_141442

20160515_143710
Dej chez Marguerite Oingt
cuisine du bonheur

La Rôtisserie du Chambertin

Je n’étais pas franchement tentée par l’adresse, qui me semblait trop terroir à mon goût.

Il était 13h, en prenant la prochaine sortie d’autoroute, on pouvait y être pour 13h30 et j’avais faim. J’ai tenté et réservé la dernière table disponible, comme ça à l’arrache, en fin de service, un samedi midi. Et puis après tout, c’est le genre d’adresse valeur sûre si l’on aime le bon vin!

On arrive donc à Gevrey-Chambertin

L’accueil parfait, avec une équipe jeune et compétente, le cadre somptueux et convivial m’ont détendue. Monsieur est pointilleux sur la cuisine et les cuissons, pour moi l’ambiance a aussi son importance. On se complète.

Je mange peu de viande et quand j’en consomme il faut vraiment qu’elle soit bonne. La côte de porc fermière était croustillante et moelleuse, chaque bouchée fondait dans la bouche. Et le jus…! Quant au gratin dauphinois, probablement le meilleur jamais goûté.

C’est simple j’avais l’impression, le temps d’un plat, de manger chez ma grand-mère adorée.

Une touche de modernité pour terminer avec les figues rôties à la verveine et le sorbet au lait de chèvre. Là c’est sûr je suis charmée.

La carte est courte, il y a deux menus, il me semble. Les plats sont effectivement axés terroirs, mais comme ils sont terriblement bien préparés, ça réconcilie avec les à-priori! Et la carte des vins est bien fournie.

Allez-y si vous avez envie de manger aussi bon que chez (ma) mamie!

Il y a aussi des chambres, je le note pour la prochaine fois.

 

 

20161029_143941

20161029_132141_resized

20161029_140249
Porc fermier qui fond dans la bouche et le jus comme chez mamie
20161029_142126
figues roties

 

20161029_131233

LA VIE EN PLUS JOLIE

Le meilleur d’octobre

D’octobre je garde…

le souvenir merveilleux de mon anniversaire,

l’arrivée de l’automne et ses si belles couleurs,

l’odeur des matins frais et le plaisir de voir le soleil se lever,

la chaleur réconfortante du premier feu et le plaisir d’entendre le bois qui craque dans la cheminée,

la douceur de mon pyjama Gap à carreaux,

la saveur de butternut rôtie, les petits plats mijotés, la première raclette dehors (concept inédit!)

l’envie de rester sous la couette et les enfants qui se lève à 8h le weekend (yeah!)

l’enthousiasme du début pour le Mooc sur Oscar Wilde proposé par La Sorbonne

le come back de l’organisation qui procure un sentiment de sécurité intérieure,

les chouettes lectures: les lois naturelles de l’enfant de Céline Alvarez (à mettre entre toutes les mains) et  L’homme qui savait la langue des serpents, d’Andrus Kivirähk (une pépite)

Et puis l’essentiel, les moments magiques avec les miens,

les balades en forêts le weekend et la cueillette de châtaignes,

la journée mère fille à Lyon et la balade en vaporetto (à faire absolument pour découvrir Lyon sous un angle différent)

les vacances scolaires où j’ai (pour la première fois…Hum) kiffé avec les enfants,

Et pour finir en beauté, notre escapade en amoureux en Bourgogne,

le dîner somptueux chez William Frachot, à l’hostellerie du Chapeau rouge, à Dijon,

une nuit dans un chouette hôtel et le plaisir de me réveiller à mon rythme (pile poil pour le changement d’heure!), avant d’apprécier un petit dej royal en m’occupant exclusivement de moi et de mes envies…

IMG_20161030_125207.jpg
C’est beau l’automne!

 

 

 

cuisine du bonheur, VOYAGES & BALADES

Un weekend au Paradis

Le bonheur se trouve plus près qu’on ne le pense…

Quant au Paradis, ne cherchez plus, il se trouve à Saint-Amour.

A moins d’une heure de Lyon, il y a cette petite auberge, à la campagne, en Bourgogne.

Il faut réserver à l’avance s’il on souhaite y dormir, il n’y a que quelques chambres. La déco est à la fois personnelle, sobre et chic, les détails sont soignés et bien pensés (comme la télé invisible).

Les bibliothèques font rêver, on a envie de s’y attarder, de prendre le temps de feuiller ces livres, tous plus beaux les uns que les autres.

Le cadre est enchanteur, et côté papilles nous avons également trouvé notre bonheur.

Le dîner était génial, la cuisine créative et pleine de saveurs subtiles, d’épices. Nous nous sommes laissés porter par la découverte du menu surprise en sept petits plats et nous nous sommes régalés.

Mais mon moment gustatif préféré c’était le petit déjeuner!

Je dois l’avouer, quand Cyril, le chef himself, nous a apporté un plateau garni de bonnes choses j’ai su que le P’tit dej’ ici n’avait rien à envier aux plus grands hôtels.

Et vraiment, c’était le meilleur petit déjeuner qu’il m’ait été donné de savourer. Des confitures insolites aux épices, un yaourt maison à la vanille, une jolie sélection de thés, du bon pain, des viennoiseries, du salé pour les amateurs, un service aux petits oignons.

Bref, l’Auberge du Paradis est un de mes endroits préférés, une adresse que l’on garde précieusement pour une occasion, ou simplement l’envie de s’offrir une ambiance « lune de miel » le temps d’un weekend!

Ps: si vous êtes dans le coin pour plusieurs jours, et que vous êtes gourmands, il y a Saint Amour un deuxième très bon restaurant, le 14 février.

Sinon, comme nous, cela vous donnera une bonne raison de revenir!

20160514_160859.jpg

20160515_063348
lever du soleil à Saint Amour

20160515_06352020160515_063720

 

20160514_15543520160514_160643

20160514_202225 (1).jpg