LA VIE EN PLUS JOLIE

A la douce

Je n’ai pas été happée par la frénésie de Noël.

Je couve et me voilà dans le troisième trimestre, j’ai la tête ailleurs….

Bien sûr nous avions décoré un beau sapin en famille avec une playlist de saison en fond sonore.

J’ai préparé des présents pour chacun jusqu’à la veille de Noël, avec fluidité, sans me mettre la pression. Le plaisir d’offrir, sans la course folle…

D’ailleurs je n’ai rien emballé pour les enfants, leurs cadeaux étaient dans une hotte en jute, sans fioriture.

Le matin de Noël l’émotion était pourtant palpable. De ce Noël je n’attendais rien et j’ai reçu tellement!

Nous avons passé de beaux moments en famille. Pas de gros repas, d’immense tablée. Je n’en n’avais ni l’envie ni la force. Alors on a réparti les invitations sur trois jours, chez nous et c’était doux.

La logistique simplifiée a permis de passer du temps de qualité avec les enfants. Nous avons joué de nombreuses parties de Uno et de sept familles.

Le soir de Noël nous avons profité d’une soirée à deux, pour ce faire une toile. Wonder nous a mis la larme à l’œil.

Le lendemain nous avons dîner en amoureux dans une chouette pizzeria à Lyon.

Le reste de la semaine a coulé doucement. Des grasses matinées,  encore des jeux, encore un ciné, tous les quatre cette fois avec Coco.

Le rythme sera bientôt chamboulé avec l’arrivée du bébé, je savoure ces moments précieux, avant d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre famille.

Et puis voilà 2018!

Je vous la souhaite douce, heureuse, joyeuse, pleine de rires, d’énergie.

Que la joie et l’amour et la paix rayonnent dans vos cœurs et vos foyers.

20170113_095013.jpg