LA VIE EN PLUS JOLIE, LISTE DE MES ENVIES

Bye bye 2016

20160624_192749En 2016, j’ai ressenti une profonde gratitude.

Si j’ai connu mon lot de difficultés et de challenges, j’ai allégé mon quotidien (merci Marie Kondo), je me suis délestée de contraintes et d’objets pour focaliser mon regard sur le joli dans ma vie.

Ce dont je souhaite me souvenir de cette belle année:

*Découvrir le plaisir de se lever de bonheur  avec le fameux miracle morning et les innombrables balades au parc de la Tête d’Or

* Oser suivre la voie du cœur, la petite voix de l’intuition. Faire les choses à l’envers de la logique, avec fluidité en se laissant guider par les synchronicités.

* Suivre un cycle Chamanique de méditations guidées au tambour. Un beau RDV mensuel Lunes et Sagesse

* Obtenir le permis de conduire à Lyon

* Time for love au quotidien ici et là…  Pâques en Savoie, la découverte du Lubéron et de ses villages tous plus mignons les uns que les autres, le weekend avec les copines dans le Jura,

Les chouettes expériences, les weekends en amoureux en Bourgogne: à Saint Amour et à Dijon. Puis pour finir l’année les quelques jours à deux à Paris et le Dîner chez à l’Arpège  dont nous rêvions (et qui était dans nos vœux pour 2016).

* La créativité: les cadeaux DIY pour chaque occasion, le calendrier de l’avent, les prétextes qu’on saisit pour donner à chaque jour un air de fête.

* l’anniversaire surprise

* L’emménagement dans la maison, le premier bbq en bonne compagnie (et avec 50 cartons non déballés dans la maison) , le premier feu de cheminée, les mains dans la terre du jardin, les premières graines semées, les oiseaux qu’on ne se lasse pas d’observer.

* la nouvelle école des enfants, à taille humaine, avec des enseignantes extra-ordinaires et les rencontres sympathiques.

* Les enfants qui grandissent, dorment, jouent, rient, apprennent si vite.

Les premiers mots lus un mercredi après midi par Grand bonheur (5 ans) et le prénom de Jolie douceur (3 ans 1/2) tracé de ses petites mains hier sur la serviette de sa gaufre.

* Les relations de travail transformées en amitiés.

* La rencontre (enfin!) avec l’adorable et pétillante Mme Bien-aimés

* Les livres lus, plusieurs chaque mois (cela mériterait un billet!), les expos au MAC, Yoko Ono et Wall Drawings qui m’ont inspiré et nourri.

* Le premier Noël chez nous, la jolie table bleue et le défi lancé: « dit une qualité que tu apprécies à celui qui est assis à ta droite ». Tout le monde s’est pris au jeu et avait envie de développer un peu, une qualité ce n’était pas assez 😉

img_20161215_11342220160503_064400img_20161130_145314

 

LA VIE EN PLUS JOLIE, LISTE DE MES ENVIES

Bullet journal

IMG_20160930_152027.jpg

Qui dit déménagement dit besoin de structurer l’organisation et de poser de nouveaux repères.

En septembre, avec la rentrée et sa montagne de formalités, on a vogué en free style et c’était, avouons le, un peu n’importe quoi…

J’ai eu besoin de mettre les choses à plat, pour ne plus me sentir submergée, pour savoir par quoi commencer…

Je suis adepte des challenges, je participe au défi des 100 jours, j’aime ma petite routine du miracle morning, qui me met de bonne humeur pour la journée, j’ai plein de petits projets dans la tête pour un jour, quand j’aurais le temps (ce qui n’arrivera peut être jamais si je ne planifie pas).

J’adore la papeterie, les jolis carnets, je fais des listes un peu partout (et comme je ne sais pas où elles sont je recommence), j’ai un agenda, un calendrier et un planning mensuel familial et des post it.

Avec deux enfants, de 3 ans 1/2 et presque 5 ans, j’ai l’impression que la lostique est trop envahissante et que je ne gère pas vraiment. Ca vous parle aussi?

Le bullet journal me semblait compliqué, alors j’ai regardé cette vidéo, lu cet article, et pioché quelques fiches dans ce kit archi complet à télécharger gratuitement.

En fait, c’est très simple, il suffit de démarrer, de numéroter les pages et de créer un index (c’est tout bête mais ainsi on retrouve très vite ce que l’on cherche).

Depuis, toutes les infos sont rassemblées au même endroit, dans le bujo comme disent les initiés.

En plus, nous avons affiché dans la cuisine un page planning mensuel familial. Et basta!

La vision globale des actions, projets et envies est échelonnée sur un an, sur six mois, puis chaque mois, semaine et chaque jour.

L’objectif est d’avoir une vision globale à moyen terme et une plus concrète, à court terme, de façon à avancer vers chaque objectif à petit pas et d’anticiper davantage certaines situations.

J’ai ajouté un tracker mensuel à colorier avec différentes sections (yoga, cuisine, lecture, jardin, créa etc), une page pour le meilleur du mois (qui remplace mon carnet de gratitude) où je note mes 3 kifs du jour.

Il y a des listes (faciles à retrouver grâce à l’index): liste du drive, jardin, restau à tester, expos, livres que j’ai envie de lire, nouvelles recettes, menus de la semaine (là je tâtonne encore), anniversaires, noël, activités créatives que je souhaite tester avec les enfants.

J’ai également noté les vacances scolaires parce que je me posais régulièrement la question : quand sont les vacances déjà? (trop souvent!)

Mon bullet journal est assez sobre pour l’instant, même si ça n’empêche pas de dessiner une fleur par-ci, un petit champignon par là. J’aime beaucoup que toutes les infos soient rassemblées en un seul et même carnet. A voir ce que ça donne sur la durée.

Dès l’index, j’ai raturé. Un instant je me suis dit je recommence. Puis non, je continue, ce bullet journal il est comme moi, imparfait et parfait comme ça.

20161003_135644.jpg

LISTE DE MES ENVIES

10 choses que j’ai appris sur moi

1/ J’ai un mode de pensée en arborescence. Je ne finis pas mes phrases. Je parle d’un sujet, qui me fait penser à ceci puis à cela etc. Je pensais que cela était la norme, de fonctionner par association d’idées, apparemment pas.

2/ J’ai une mémoire sensorielle et émotionnelle. J’ai de nombreux souvenirs où je me rappelle ce que je ressentais enfant. Aujourd’hui je suis empathique et j’ai parfois des difficultés à rester centrée sans me laisser déstabiliser par les émotions d’autrui. J’apprends que la sensibilité peut être une force.

3/ Je n’ai pas de talents particuliers mais j’en ai plein de petits et je suis curieuse si un sujet m’intéresse. J’aime la cuisine de tout les jours, la gastronomie, organiser des vacances, parler italien, l’Italie, la mode, la déco, le yoga, la lecture, la musique, le développement personnel, les enfants, les balades et mille autres choses.

4/ Je ne sais pas rattraper un ballon et je n’ai jamais compris le pourquoi d’un sport collectif. Je comprends le dépassement de soi, mais l’envie de gagner/battre l’autre? Pourquoi?

5/ Je suis du matin. J’aime le calme et l’atmosphère particulière de la nature et de la ville qui s’éveille. Observer le lever du soleil est un moment magique. Entre le lever et le coucher je choisis le lever, comme ça je peux voir les deux 🙂

6/ Je croyais adorer le sucre. Et puis j’ai modifié mon alimentation (un peu d’IG bas, un peu d’équilibre acido-basique et beaucoup de gourmandise) et finalement le sucre m’écœure rapidement et me donne faim très vite.

7/ J’aime voyager autant que j’aime être chez moi

8/ Je peux faire confiance à mon intuition et à mon ressenti corporel. Le corps est un bon indicateur pour savoir si là c’est oui ou non.

9/ Je suis plus à l’aise en petit comité qu’en groupe et le bruit, le brouhaha, me gêne.

10/ J’apprends à demander de l’aide et à exprimer concrètement ce dont j’ai besoin, à poser mes limites avec douceur.

IMG_0575.JPG