cuisine du bonheur, LA VIE EN PLUS JOLIE

Les salades aux fleurs

Vous le savez, j’aime beaucoup les fleurs fraîches.

Au jardin, à la maison, dans mon bain et même dans les assiettes.

Elles embellissent la plus simple des salades, ajoutent un supplément de joie dans les assiettes.

Je découvre les fleurs comestibles, il en existe plein!

Plein de couleurs, plein de saveurs et de textures pour s’amuser en cuisine.

La bourache au goût iodé, la capucine à la saveur poivrée, la primevère, la campanule, la rose si délicate, la pensée, le coquelicot, l’ail des ours, les délicieuses fleurs de courgettes (farcies à la mozza, mamma mia!) la paquerette (si si!), la fleur de coriandre, de ciboulette ou en encore de moutarde… et plein d’autres!

Et vous? Quelles fleurs mettez vous dans vos assiettes?

 

20170523_125111.jpg

20160505_18582720160509_122310

20170522_122354

20160518_11544020160527_19024720170616_183015IMG_20160521_12191420160420_200918

IMG_20160718_124236IMG_20160615_131626

LA VIE EN PLUS JOLIE

Les états d’esprit du lundi #7

20170324_094314.jpg

Jour: Lundi 5 mars 2018 – heure: 10h10

Humeur: plutôt bonne

Condition physique: baleinesque

Esprit: Gratitude power

Food: des fruits, des fruits, des fruits

Culture: blogs, Happinez et Flow

Amitiés: de beaux projets qui se dessinent pour mes amies, j’aime!

Love: égal à lui même

Sorties: Un bon restau en amoureux samedi soir

Envies: d’accoucher. Il est temps, là. Envie de printemps aussi.

Kids: Jolie douceur fait des mini concerts sur mon ventre et Grand bonheur est plein d’amour et nous le dit

Courses: Des roses pour la fête des grands mères

Zic: Eivor Palsdottir

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

LA VIE EN PLUS JOLIE

Celle qui part et celui qui vient

Il y a celle qui va partir, dans quelques jours, quelques semaines, quelques mois peut être.

Il y a celui qui arrive, dans quelques jours, quelques semaines tout au plus.

Trois générations entre eux…

Auront ils le temps de se rencontrer ? D’échanger des regards, de se transmettre un je ne sais quoi, au delà des mots.

Il y aura son dernier sourire à elle et son premier cri à lui.

Et puis nos émotions…la tristesse infinie pour celle qui s’en va et la joie immense pour celui qui vient.

Il y aura la distance que l’on prend parce qu’on n’a pas envie de se déchirer, de s’abaisser, de rentrer dans le jeu de la mesquinerie de ceux qui souffrent tant qu’ils ne savent pas faire autrement que de se raccrocher à l’illusoire.

Il y aura les rapprochements suscités par le miracle de la naissance, la délicatesse, l’amour des proches et les liens qui se resserrent.

Il y aura le chassé croisé de faire part.

La mélancolie mêlée à l’envie d’aller de l’avant parce que la vie c’est maintenant et que demain, ah demain on ne sait pas s’il y en aura un.

Alors on va pleurer, laisser couler le chagrin inévitable .

Et prendre le temps de célébrer le quotidien encore plus fort.

Faire des dessins un peu plus colorés, préparer les plats préférés, dire ok pour la pâte à modeler – tant pis pour le ménage qui vient d’être fait – monter le son et danser, se dire je t’aime de multiples façons, continuer à faire toutes ces choses minuscules qui ne servent à rien, mais qui font le sel de la vie et qui nous relient à ceux qu’on aime.

On va faire l’amour, des projets, rêver en grand et oser, oui oser encore pour ne pas passer à côté de nos rêves.

On va s’aimer à la mort, à la vie.

Et se souvenir que tout est éphémère, qu’il n’y a rien d’autre à vivre que l’instant.

20170207_123747.jpg

LA VIE EN PLUS JOLIE, maternité

Aimer maintenant

Il est si facile de passer à côté du bonheur.

De penser que ce sera mieux après.

Quand le petit sera né, quand il fera ses nuits, quand il marchera.

Ou simplement tout à l’heure quand ils dormiront, quand la maison sera rangée.

Ou quand on sera en weekend ou en vacances. Ou finalement à la rentrée…

A courir après le bonheur il nous échappe toujours un peu.

On espère qu’après sera parfait, ou se rapprochant davantage de l’idée qu’on s’en fait. Et cela créé une exigence, une pression qui fait qu’on est souvent un peu déçu…

J’apprends à aimer maintenant.  A aimer tout le temps.

J’apprends à aimer tout ce linge à plier, signe que la maison est pleine de nous. Un jour il y en aura moins, il y aura d’autres joies, d’autres bonheurs, et l’enfance aura filé.

J’aime les retours d’école, les goûters tous les quatre sur la petite table de la cuisine. La partie de Uno ou de dobble qui vient après.

Bien sûr il y a tant à faire mais c’est si bon d’arrêter le temps, pour quelques parties. Ces moments tous les quatre sont si précieux, le reste peut attendre…

J’aime les mamaaaaaans, parfois les demandes me semblent incessantes et j’ai envie d’être tranquille, dans ma bulle de silence. Tant pis, j’aime, j’aime, j’aime ces moments, leur présence.

J’aime cet hiver en gestation, être enceinte une dernière fois et vivre les journées en mode slow, au rythme de la saison, des grass’ mat’, du cocooning, des infusions, du repos, de la sérénité.

Je pense à l’après. Je m’en réjouis, sans avoir envie ni de retenir le temps, ni de le précipiter, juste aimer là maintenant tout de suite, ce qui se présente.

J’apprends à désirer moins, à apprécier plus ce que la vie m’offre, à me laisser porter par le flow de l’instant présent.

DSC_1925

10 PETITES CHOSES, LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #9

20170201_081631.jpg

10 Petites choses, pour garder une trace de janvier, qui touche à sa fin.

1/ Les journées ensoleillées. C’est fou, mais lorsque le soleil inonde la maison tout semble plus beau, plus doux et l’enthousiasme est décuplé.

2/ Masser les enfants après la douche. Un rituel rapide mis en place depuis septembre qui nous permet de nous reconnecter après nos journées respectives. J’adore ce moment!

3/ Les infusions au Thé blanc Les jardins de Gaïa

4/ Lister ce que j’ai envie d’ajouter au jardin: bleuets, capucines et autres fleurs comestibles et regarder de plus près le site de la ferme Ste Marthe.

5/ Continuer à épurer, notamment la cuisine où j’ai envie de plans de travail nets avec le Kitchenaid, le Thermomix, une corbeille de fruits et basta! Marie Kondo, me revoilà!

6/ Après la douche et avant le dîner, s’installer tous les trois au salon avec les enfants. Chacun avec son bouquin 🙂

7/ Ecrire chaque jour quelques mots de mon janvier heureux, dans mon bujo. Voilà mon rituel de gratitude pour 2018.

8/ Les repas ultra sains, diabète gestationnel oblige. Voir le verre à moitié plein, mon poids rester stable, je me régale de salades et autres plats simples, je n’ai plus envie de sucre (une bonne pizza, et des sushis par contre…)

9/ Ressentir le besoin de me bouger, faire des balades. Marcher doucement, marcher quand même!

10/ Les crocus et les primevères au jardin, signe que le printemps n’est plus si loin.

LA VIE EN PLUS JOLIE

Rituels de janvier

Depuis plusieurs années j’ai remplacé bonnes résolutions par intentions.

En 2016 il y avait notamment Paris et Passard.

Fin décembre, tout s’est synchronisé en trois jours pour devenir possible . Cela semblait dingue, et pourtant on nous a proposé de nous garder les enfants quelques jours, une amie d’amie louait son appart à tout petit prix en plein Montmartre (et nous a accueilli le 25 décembre au soir), nous avons trouvé des billets de train pas cher, pour partir après les festivités et il a été possible de réserver une table pour dîner à l’Arpège avec un délai très court ce qui est improbable pour ce type d’établissement.

En 2017 j’ai visé plus large et laisser faire : Amour, kiffs à volonté et miracles. Là encore ces trois intentions reflètent l’année écoulée où j’ai kiffé (avec du temps libre pour créer, lire, jardiner, cuisiner, passer du temps de qualité en famille et avec mes amis), aimé si fort et observer autour de moi des évènements improbables, oui des retournements de situations miracleux comme la vie sait en offrir.

Les intentions de mes proches futiles ou non, se sont elles aussi concrétisées, et je m’en réjouis.

Alors en 2018 je recommence et je choisi encore l’Amour, les miracles, et le bonheur.

J’ai l’air de rêver grand et l’art de kiffer petit. J’ouvre grand mes yeux, mon cœur et mon âme d’enfant s’émerveille si facilement.

Je noterai des envies (comme le fait Miss Zen) et mes mois heureux (comme Camille) dans mon carnet et pour le reste je laisse la vie me surprendre!

IMG_20171123_084554_902.jpg

LA VIE EN PLUS JOLIE

A la douce

Je n’ai pas été happée par la frénésie de Noël.

Je couve et me voilà dans le troisième trimestre, j’ai la tête ailleurs….

Bien sûr nous avions décoré un beau sapin en famille avec une playlist de saison en fond sonore.

J’ai préparé des présents pour chacun jusqu’à la veille de Noël, avec fluidité, sans me mettre la pression. Le plaisir d’offrir, sans la course folle…

D’ailleurs je n’ai rien emballé pour les enfants, leurs cadeaux étaient dans une hotte en jute, sans fioriture.

Le matin de Noël l’émotion était pourtant palpable. De ce Noël je n’attendais rien et j’ai reçu tellement!

Nous avons passé de beaux moments en famille. Pas de gros repas, d’immense tablée. Je n’en n’avais ni l’envie ni la force. Alors on a réparti les invitations sur trois jours, chez nous et c’était doux.

La logistique simplifiée a permis de passer du temps de qualité avec les enfants. Nous avons joué de nombreuses parties de Uno et de sept familles.

Le soir de Noël nous avons profité d’une soirée à deux, pour ce faire une toile. Wonder nous a mis la larme à l’œil.

Le lendemain nous avons dîner en amoureux dans une chouette pizzeria à Lyon.

Le reste de la semaine a coulé doucement. Des grasses matinées,  encore des jeux, encore un ciné, tous les quatre cette fois avec Coco.

Le rythme sera bientôt chamboulé avec l’arrivée du bébé, je savoure ces moments précieux, avant d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre famille.

Et puis voilà 2018!

Je vous la souhaite douce, heureuse, joyeuse, pleine de rires, d’énergie.

Que la joie et l’amour et la paix rayonnent dans vos cœurs et vos foyers.

20170113_095013.jpg

 

LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #8

Le mois de Novembre ne fait pas l’unanimité.

Il est empreint d’ambivalence et je l’aime comme ça, avec ses nuances, ses températures fraîches et sa grisaille.

Il invite au Hygge, non? Oui je sais en 2017 on parle du lagom et alors, l’un n’empêche pas l’autre 😉

Sans transition 10 little things qui mettent du baume au cœur.

20171108_135513

1/ J’ai lu d’un trait La Tente rouge, le best seller d’Anita Diamant. Un livre riche qui aborde la sororité, la naissance, la vie, la mort, l’Amour, les liens humains et subtils. Je vous le recommande chaudement!

2/ La joie de mon grand en découvrant ses cadeaux le matin de ses six ans. Ce qui lui a le + plu? La pile de J’aime lire (trouvés en vide grenier)

3/ Les infusions de Tulsi.

4/ Ma gourmandise du moment pour le goûter: une banane avec du lait de noisette et une cuillère de purée de cacahouète. Divin!

5/ Prendre des bains en début d’après midi, avec un sel de bain home made à base de sel d’Epsom et de poudre de rose. M’endormir 30 minutes dans l’eau bien chaude.

6/ Me masser chaque soir avec une huile concoctée par mes soins.

7/ Le premier feu de cheminée, magique!

8/ Et la soirée à tricoter, au coin du feu tout en regardant un film lovée sous un plaid moelleux.

9/ Finir une écharpe toute douce en tricot et la mettre dans ma hotte de Noël

10/ Préparer des élixirs et les offrir à mes amies, mes sœurs de cœur qui composent le cercle de femmes du Conseil des anciennes 13 lunes. L’émotion pour elles et la mienne par résonnance.

 

LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #7

1/ Cette semaine coup de cœur pour la belle découverte l’Estanco du marché. Un bar à jus aussi minuscule que joli.

J’ai goûté un smoothie vraiment délicieux à base de pomme, baies de goji, banane. Je reviendrai pour déjeuner car les assiettes avaient l’air hyper appétissantes.

2/ Dans la série découverte j’ai déjeuné au Diploid. Le genre de café que j’adore! Il existe de bien belles adresses à Lyon.

3/ Mercredi joli avec les enfants. Un jour férié, pour ralentir, passer du bon temps, bricoler des animaux en papier et laisser Jolie douceur en pyj toute la journée.

4/ Dimanche à la maison. Ranger à fond la chambre de Grand bonheur. Classer la production massive de dessins. Faire place nette sur son bureau et traquer la poussière jusque dans les coins.

5/ Passer deux heures en cuisine, à faire rôtir des pommes de terre, préparer un sauté de chou au sésame, une tarte salée, un velouté de butternut, une sauce béchamel pour les quenelles. Prendre de l’avance pour les repas cette semaine.

6/ Lire Un homme debout de Franck Lopvet et kiffer

7/ Faire le plein de mini pyjamas  sur le site Rose Indigo, pendant la promo fin octobre. Recevoir le tout soigneusement plié et emballé dans un joli papier de soie.

8/ Commencer à réfléchir à l’organisation de l’anniversaire de Grand bonheur, qui a lieu ce mois-ci.

9/ Trouver des petits meubles en bois chez Lidl afin d’aménager la doll house en préparation pour Jolie douceur.

10/ Arriver en avance à un RDV. Acheter Flow Magazine et bouquiner dans le jardin du Musée de beaux Arts, un de mes endroits favoris.

IMG_20171102_114938_561.jpg

 

 

 

LA VIE EN PLUS JOLIE

10 Petites choses #6

En septembre je me sentais à fond dans ma tête, mais mon corps ne suivait pas. Super frustrant!

Je retrouve progressivement la pêche, vive le deuxième trimestre de grossesse!

J’avais un peu relâché mon rituel de gratitude, alors que ça m’aide à rester reliée aux aspects jolis de la vie. Hop c’est reparti!

IMG_20171007_095318_814.jpg

1/ Le bébé que je sens déjà bien bouger. Magique!

2/ Le RDV mensuel des 13 mères Originelles. Ce groupe de femmes m’apporte tellement, en particulier depuis que je suis enceinte.

3/Choisir avec un soin tout particulier, ce qui composera le trousseau de ce petit dernier.

4/ Dans le même registre, me refaire une petite garde robe grossesse, avec quelques belles pièces bien coupées trouvées chez Séraphine ou Isabella Oliver. Et du basic H&M.

5/ Avoir autour de moi plein de familles avec trois enfants. Les voir soudés, vivre. Inspirant!

6/ Les enfants qui s’éclatent à des activités sportives, toutes compatibles avec l’emploi du temps de leur père qui assure les trajets chaque semaine. Ce super héros!

7/ Me régaler des billets de Bliss cocotte, de son univers joyeusement coloré et si créatif.

8/ Cuisiner en quantité, pour avoir des restes, les jours où la flemme me gagne. Des madeleines au goûter. Des soupes. Des plats aux épices douces et riches en saveurs, des tartes salées. Improviser des salades colorées pour mes dej en semaine.

9/ Faire des listes pour cultiver la motivation et me donner de petits objectifs, me projeter dans notre vie à cinq…

10/ Mes trente trois ans. Les roses rouges, le bon cadeau pour un massage, le restau chinois, le clafoutis aux prunes exquis, les belles attentions venues de toute part. J’apprends à aimer mon anniversaire d’année en année.