ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Les états d’esprit du lundi #11

Jour: Lundi 23 avril 2018- Heure 16h37

Fatigue: commence à s’installer

Humeur/ Etat d’esprit: en dents de scie, variable en fonction des heures de sommeil

Condition physique: je débute ma remise en forme post natale

Food: pain et fromage (oui ça paradoxale avec le point précédent, mais cohérent avec l’humeur du jour)

Culture: Respire magazine, quelques pages lues par çi par là

Love: bientôt en vacances, ouf

Amitiés: les appels qui arrivent à point nommé pour papoter du profond et du futile, de la vie quoi. Ca booste et aide à garder en mémoire la chance qu’on a de vivre tous ces jolis moments en famille au quotidien

Kids: ont passé leur temps à jouer dehors et sont ravis d’avoir ressorti short, robes, casquettes et chapeau. Le tout petit dort se plaît dans le manduca ou en balade (et dort la nuit, ouf!)

Courses: A faire!

Sorties: plusieurs sorties à Lyon j’ai adoré retrouvé mon bien aimé parc de la tête d’or et je me suis régalée de sushis.

Envie: de porter une jupe longue et fluide en coton et dentelle et d’une robe brodée de type mexicaine, de faire mille petites choses, de passer du temps avec mon amoureux, de faire la sieste l’après midi

Zic: Fools garden à la radio ce matin

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

20180419_140145

 

MIAM

L’ail des ours

Le weekend dernier nous avons cueilli un beau bouquet d’ail des ours. Vous connaissez?

Il pousse en abondance à cette saison.

J’ai fait un pesto : ail des ours, amandes et cajou, huile d’olive (on peut ajouter du parmesan).

C’est rapide, délicieux, économique et il s’utilise de plein de façons différentes.

En voici cinq que nous aimons:

1/ avec des pâtes,

2/ à l’apéro tartiné sur du pain de campagne toasté, avec de la feta c’est encore meilleur

3/ pour relever une salade de lentilles beluga

4/ avec du poulet rôti

5/ Les fleurs embellissent et parfument la plus simple des salades. J’adore ajouter des fleurs dans mes préparations, il suffit parfois de pas grand chose pour transformer un plat en œuvre d’art 😉

 

20180414_162521

20170404_174413.jpg

ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Les états d’esprit du lundi #10

20180414_162530.jpg

Jour: Lundi 16 avril 2018 – Heure 10h01

Fatigue: présente! le weekend avec les enfants n’a pas été de tout repos

Humeur: Excellente: une semaine ensoleillée s’annonce

Food: un smoothie banane lait de noisettes au petit dej

Condition physique: le dos en vrac. Un RDV post partum chez l’osteo s’impose

Esprit: Très créatif! Des photos, des petits plats colorés, des collages

Culture: J’ai lu et aimé Ame de sorcière d’Odile Chabrillac dans lequel on se retrouve tellement, Flow et Inexploré. J’ai revu le Saint et quelques vidéos sur Inrees Tv

Kids: Pendant que je cajole le tout petit, les grands entament leur deuxième semaine au centre aéré. Ils adorent et font plein d’activités et de belles sorties.

Amitiés: de belles synchronicités

Love: une semaine de boulot pleine d’aléas

Sorties: une grande balade au parc de la tête d’or et une autre dans notre village. Que c’est bon de marcher et de prendre l’air!

Courses: cette semaine je me suis offert mes produits de beauté chouchous et j’ai pris le temps de me masser chaque jour. Mon corps a besoin d’amour!

Envie de: salades parsemées de fleurs comestibles, d’apéros en terrasse.

Zic: Ce titre Grand corps malade

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

10 PETITES CHOSES

10 Petites choses #10

Hop hop hop c’est parti: 10 choses qui font pétiller le quotidien

1/ Consigner encore et encore, chaque jour depuis janvier mes moments merveilleux, ceux qui rendent la vie jolie, comme le fait Camille. Ce prend deux minutes chaque soir et j’aime beaucoup les relire à la fin du mois et me prendre un bon shoot de gratitude.

2/ L’allaitement facile, évident, et ce lien lacté si doux

3/ Les violettes qui bordent la terrasse, les primevères à foison et les tulipes.

4/ Les moments passés avec ma mère à la maison avant et après la naissance du tout petit. Sa présence réconfortante et son aide précieuse pour notre famille désormais nombreuse.

5/ Avoir peu de temps pour moi mais du temps pour méditer chaque matin

6/ Manger exotique: un plat balinais, un byriani, une commande chez l’excellent chinois en bas de chez nous.

7/ Débuter le livre de Camille Sfez. Un bijou!

8/ Me balader à nouveau, renouer doucement avec mon corps

9/ Un mercredi entier en mode slow life avec les enfants

10/ Les lys blancs reçus pour Pâques qui embaument divinement la maison.

20180411_115934.jpg

 

maternité

Baby moon

Cinq semaines de baby mood, de baby moon.

Le temps s’est arrêté et les journées tourne beaucoup autour de lui.

J’aime observer les aînés avec leur petit frère, ils sont attentifs et d’une douceur extraordinaire.

Et Mister b avec nos enfants. C’est un père drôle, tendre, patient.

Observer l’amour qu’il leur porte – et l’amour des enfants pour leur père – me nourrit et enrichi notre relation, renforce notre couple.

Je suis émue de ressentir ces émotions, d’autant plus que nos début dans la parentalité n’ont pas été simple pour moi, pour notre couple.

Aujourd’hui la vie de famille nous renforce.

Peut etre que ce 3e est plus facile à vivre.

Une chose est sûre mon rapport à la maternité (m’)a changé.

Il y a six ans je trouvais certaines situations du quotidien avec un bébé contraignantes, stressantes. J’avais besoin de beaucoup d’espace personnel.

Aujourd’hui je vis cette aventure avec d’avantage de sérénité et de joie. Je me sens reliée à toutes les mères.

J’ai conscience de l’impermanence, je ne suis plus si pressée qu’il « fasse ses nuits », qu’il tète moins, qu’il grandisse, qu’il passe à l’étape suivante.

Je sais que cela viendra et que maintenant est doux, si doux, si parfait dans son imperfection, dans le joyeux bazar, dans l’improvisation des journées collés sérrés et des soirées en solo avec mes trois.

J’ai arreté de courir après l’après pour aimer tout de suite.

Je les osberve, mes trésors, ma famille, ma plus précieuse richesse. Je suis emplie de gratitude de vivre entourée de si belles âmes.

Finalement être mère de trois enfants me semble plus évident que lorsque je n’avais qu’un seul enfant, que je ne savais rien, que je n’étais pas aussi connectée à mon instinct et à mon ressenti.

Le tout petit a besoin de présence, qu’il aime encore tant se lover contre mon cœur, alors je le berce de tout mon amour et je m’impregne de son odeur de bébé. Je nous offre le temps de vivre ces moments là, pleinement, sans précipitation.

L’essentiel est là, ses quatre kilos et quelques près de moi.

20180411_112038.jpg

KIDS

L’école buissonnière

Je me réveille à 7h30 et je décide d’une matinée d’école buissonnière.

Les enfants ont besoin de repos et puis ça serait la course de les emmener, d’aller les chercher 3h plus tard, sous la pluie.

Le temps se prête à rester en pyjama quelques heures de plus.

Le tout petit dort paisiblement alors on se pose avec les grands. Ils colorient un masque et moi un mandala. On papote, Ben Harper en fond sonore. Je chéri ce moment.

Lorsque je m’assois pour déjeuner le tout petit se réveille. Je mangerai plus tard.

L’après midi est bruyante. Le tout petit pleure, je ne peux pas le poser… La miss chante la BO de Vaïana en boucle et le Grand me demande toutes les cinq minutes de vérifier ses calculs (chacun ses passions!) genre combien font 4000 X 1500.

Je leur répète douze mille fois les mêmes choses et je m’agace.

Jolie douceur joue au Dobble avec son père. Le tout petit tête en s’endort. Ah non fausse alerte.

Le rangement de fin de journée est laborieux.

Ce soir c’est spaghetti, avec le bébé dans le manduca.

J’ai envie de silence.

Mon grand dit à sa sœur: attention maman peut tomber en panne et ça c’est grave. Je souris. Il a saisit l’ambivalence du mercredi.

On regarde la grêle tomber par la fenêtre et l’arc en ciel au loin.

Avant le coucher, pendant que le tout petit tête, je lit une histoire : Zigomar n’aime pas les légumes.

On rigole. Un des personnages se nomme pipioli!

20h20 les trois merveilles dorment. Le silence revient.

Je les regarde, mes trésors, avant d’ouvrir un livre pour moi.

20170407_120129.jpg

 

 

ETATS D'ESPRIT DU LUNDI

Les états d’esprit du lundi #9

Jour: Lundi 2 avril 2018 – Heure: 11h11

Humeur: Gratitude profonde

Condition physique: reposée

Esprit: en paix

Food: Pizza maison

Culture: Le sixième sommeil de Bernard Weber, L’œuf de Yoni, le féminin révélé et libérer de Lilou Macé

Kids: grandissent à vue d’œil

Amitiés: me proposent de l’aide, m’offrent des fleurs!

Love: Impliqué et heureux

Sorties: une chasse aux œufs avec les copain

Courses: in progress à l’heure où j’écris ces lignes.

Envies: de soleil, d’aller voir la mère et d’écouter le bruit des vagues

Zic: Eloquence du Chœur une jolie découverte musicale

Retrouvez les états d’esprit du vendredi chez Zenopia et Postman dont je me suis librement inspirée

 

20180402_103938
Eloquence du Choeur