AU JARDIN, LYON, MAISON DU BONHEUR

Comme un goût de vacances

Les enfants n’avaient pas école vendredi.

Nous avions donc quatre jours et demi, et pas de programme précis, si ce n’est celui de passer du bon temps.

Mercredi et jeudi nous sommes restés à la maison, pour bidouiller, dessiner tous les trois côte à côte et découvrir le super sand. Gros succès, la petite (4 ans) ne voulait plus s’arrêter!

 

mandala
land art
20170526_122649
Parc de la tête d’or

Vendredi nous avons pic niqué tous les trois au parc de la tête d’or, à l’ombre d’un arbre remarquable et confectionné un mandala avec des pommes de pin et des pétales de roses, trouvés par terre, en abondance, du côté de la roseraie.

On a marché, beaucoup, avant de rejoindre Mister B, après le service. Les enfants ont un bon rythme maintenant.

Et puis ce weekend, la maison s’est remplie de cousins, de rires, d’odeur de crème solaire. Les sandalettes se sont alignées le long de la piscine, et enfin le moment de la première baignade, tant attendue, est arrivé.

On a sorti la grande table pliante qui sent encore le pin, j’ai préparé des salades colorées, du houmous, et l’on s’est régalé de merguez, accompagnées d’un verre vin blanc bien frais.

Les salades de fruits partagées à l’heure du goûter et les sorbets ont mis tout le monde d’accord.

Nous étions si bien, qu’on a oublié les pseudo impératifs pour prolonger le moment en famille. A la place, on douché les enfants deux par deux, préparé des mojitos avec la menthe du jardin, à l’heure de l’apéro, improvisé des pizzas avec ce qu’il y avait dans le frigo.

Nous avons repousser, un peu, l’heure du coucher pour offrir la possibilité aux enfants de jouer encore dans le jardin, après le dîner. On se sentait libre, comme en vacances. La vie dans cette maison est si douce.

muffin
bonne fête maman

Et puis dimanche, la fête des mères. Les jolis cadeaux, préparés avec tant de soin, le plateau du petit dej dressé en secret par mon Grand bonheur, le poème qui m’a fait verser ma larme de joie à 9h du matin et le muffin avec une rose en pâte à sucre.

Rien de foufou, juste nous et des mots doux distillés tout au long de la journée.

Et l’envie de revenir consigner ici ces instants sacrés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s